La problématique du renforcement des capacités en RDC

Une des problématiques majeures rencontrées par les ressources humaines en RDC est celle du redressement du niveau de qualification du capital humain. Point n’est besoin de rappeler que la performance d’une entreprise repose, en majeure partie, sur le niveau de compétence de son capital humain.

Pour améliorer leurs performances et augmenter le niveau de qualification de leurs personnels, les entreprises devraient adopter une politique de formation intégrée et globale.

Tout d’abord, les responsables d’entreprises doivent s’engager au développement de leur personnel en corrélation d’une part avec les besoins de leurs employés et d’autre part avec les objectifs de leurs entreprises ;

Ensuite, il est important que les entreprises mettent en place un système de reconnaissance du développement professionnel de leurs cadres et employés. Cela pourrait, par exemple, se traduire par un système d’évolution de carrière.

Puis, les entreprises doivent être conscientes du fait que le budget prévu pour les formations constitue un investissement au carrefour des performances. Dès lors, elles doivent accepter d’assurer le coût d’une formation plutôt que de devoir supporter les conséquences d’un manque de compétitivité ou de performance... ce qui peut être dramatique au niveau des coûts.  

Par ailleurs, les entreprises doivent accepter de devenir « apprenante ». Dans ce sens, elles doivent être un lieu où les salariés acquièrent toujours plus de connaissances, de compétences et de professionnalisme. Dès lors, il est important de veiller à assurer au personnel un plan de formation qui leur permette de développer leurs compétences tout au long de leurs carrières. 

Enfin, les entreprises Congolaises comme les employés/cadres de ces entités doivent admettre que rien n’est jamais acquis. En effet, les compétences actuelles des travailleurs ne seront sans doute plus suffisantes dans quelques années s’ils ne les entretiennent pas. Fort de cela, il faut que les entreprises Congolaises inscrivent la politique de formation de leur personnel dans un plan à long terme. Pour bien faire, cette politique devrait être l’expression d’un projet qui reflète à la fois les besoins de l’entreprise et ceux du salarié. Construire un tel plan de formation sur base d’un audit des compétences des employés et non seulement sur base de l’expression des besoins émis par les responsables hiérarchiques et/ou le personnel pourrait aussi être une des nombreuses réponses durables aux problèmes des ressources humaines en RDC.

 

 

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de METANESIS pour être tenu au courant des dernières nouveautés! 

Je m'inscris

Contact

Si vous avez des questions à propos de nos programmes, n'hésitez pas à nous contacter :

Via le formulaire

Par Mail : info[at]metanesis.com 

Par Tél (RDC) : +243 (0) 819 842 336 ou +243 (0) 990 075 159

Par Tél (BEL) : +32 (0) 489 926 928

Réseaux sociaux

www.facebook.com/metanesis Linkedin metanesis