Les enjeux du marché des formations en RDC

 

 L’Afrique, et particulièrement la RDC, connaît un taux de croissance assez important. En effet, depuis le début de cette décennie, les performances accomplies par la RDC en termes de positivité du taux de croissance et de maîtrise du niveau d’inflation peuvent être saluées. A ce stade de progression, Il est possible de parler de « surchauffe » et non plus de « croissance »…

 

D’une part, cette forte croissance est portée par le développement et la modernisation spectaculaire des secteurs bancaires, télécoms ainsi que miniers. D’autre part, la stabilité politique que connaît  actuellement la RDC favorise les nombreux investissements étrangers dans divers secteurs d’activités. La conjugaison de ces différents facteurs crée un environnement fortement compétitif !

Face à aux exigences d’un tel marché, les entreprises Congolaises ont compris l’importance de leur capital humain comme principal levier de performance ! C’est dans un tel contexte que s’est créé, depuis quelques années, un véritable « marché de la demande en formation » émanant des entreprises désireuses d’accroitre leur compétitivité. Et, pour satisfaire aux lois qui régissent le bon fonctionnement d’une économie de marché, face à cette forte demande s’est aussi créée une offre massive en formation.

Cependant, en dépit de ces multiples sessions de formation, certains analystes constatent le peu de résultats recueillis dans les entreprises du pays car les patrons se plaignent toujours autant de la qualité de leurs mains d’œuvre. Comment expliquer ce paradoxe ?

Il est un fait que le niveau des compétences de la main d’œuvre dans notre pays n’a pas encore atteint un niveau optimal…voir acceptable. Paradoxalement, nous assistons à une augmentation de l’offre en formations. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce paradoxe.

Tout d’abord, nombres d’entreprises se plaignent de l’orientation fort théorique de certaines offres en formation proposées sur le marché. Cependant, pour être efficace, une formation doit s'appuyer sur une pédagogie active. Celle-ci doit donc alterner concepts et exercices ou études de cas mais surtout de la pratique.

Ensuite, certains employeurs déplorent le décalage existant entre les objectifs visés par certaines offres en formation et les véritables problématiques rencontrées sur le terrain. En effet, la réussite d’une session de formation repose sur la capacité du formateur (ou du centre de formation) à concilier les objectifs de ses modules de formation avec les besoins réels des clients formés. Dès lors, l’importance de valider le contenu de module de formation avec le client et, au besoin, de construire un module avec lui afin d’être certain de satisfaire ses besoins réels.

Enfin, l’accompagnement en formation actuellement proposé sur le marché ne propose pas aux entreprises des outils pour mesurer les retours sur investissement des formations reçues. La mesure de ces retours sur investissement est un indicateur de qualité qui permet d’attester du niveau de qualité des formations reçues. Ceci permettrait aux entreprises Congolaises de jauger le niveau de qualité des centres de formation testés et donc créer progressivement une « sélection naturelle » sur le marché des formations,

 

 

 

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de METANESIS pour être tenu au courant des dernières nouveautés! 

Je m'inscris

Contact

Si vous avez des questions à propos de nos programmes, n'hésitez pas à nous contacter :

Via le formulaire

Par Mail : info[at]metanesis.com 

Par Tél (RDC) : +243 (0) 819 842 336 ou +243 (0) 990 075 159

Par Tél (BEL) : +32 (0) 489 926 928

Réseaux sociaux

www.facebook.com/metanesis Linkedin metanesis