• Home
  • Newsletter
  • Publications
  • 4 ingrédients pour stimuler le succès de votre équipe

Sur la route du succès entrepreneurial : le compagnon qui vous aidera à maintenir le cap !

 "Les entrepreneurs qui percent ne sont pas toujours ceux pour qui tout a réussi du premier coup ni encore moins ceux qui n’ont jamais rencontré d’épreuves. Seuls les persévérants arrivent au sommet."

Beaucoup d’entrepreneurs pensent que l’entrepreneuriat n’est qu’une question de concept innovant, d’idée révolutionnaire ou encore de travail acharné. Il est certain que ces facteurs jouent un rôle important mais le mental est également primordial lorsqu’on se lance dans une aventure entrepreneuriale. 

L’entrepreneuriat ne se résume pas seulement à un concept, des financements ou de la technique. Votre capacité entrepreneuriale se mesurera également à votre capacité de porter mentalement votre projet contre vents et marrées. Votre cheminement sur la route du succès en entrepreneuriat dépendra notamment de la force de votre persévérance.

 

 

De l’illusion à la réalité

Au démarrage de leur projet entrepreneurial, bien d’entrepreneurs sont convaincus que tout sera possible ou encore facile. Leur courbe de motivation est donc à son niveau optimal. Cependant, au fil des mois, les choses n’évoluent pas comme ils l’avaient envisagés ou souhaités. Ils se confrontent aux dures réalités de l’entrepreneuriat, aux lois du marché, à l’agressivité de la concurrence, aux déceptions des partenaires, aux trahisons des associés... mais aussi aux limites de leurs capacités financières. 

Arrivés à ce stade, beaucoup d’entrepreneurs s’essoufflent et baissent les bras. Le bilan des nombreux sacrifices consentis n’est pas toujours facile à encaisser ! Nombreux sont ceux qui passent donc de la remise en question à l’abandon de leur projet d’entreprise. Devrions-nous juger durement ces entrepreneurs qui décident de s’arrêter ? Je ne le crois pas ! Devrions-nous leur donner pour autant raison ? Je ne le pense pas… Devrions-nous conclure qu’ils ne sont pas faits pour l’entrepreneuriat ? Je n’en suis pas convaincue…

La vérité est qu’on leur a caché quelque chose sur l’entrepreneuriat… On ne leur pas dit deux choses :

  • Premièrement, que devenir entrepreneur c’est se remettre en question continuellement, perdre de l’argent, faire de nombreux sacrifies, vivre dans l’incertitude, connaître des trahisons... mais aussi trouver la force pour continuer d’avancer car leur projet en vaut largement la peine. 
  • Deuxièmement, qu’avant que leur activité n’atteigne une phase de maturité et donc de stabilité, ils vivront au quotidien dans l’incertitude totale. Incertitude quant à la viabilité de leur projet, incertitude quant à leur capacité d’acquérir des clients, incertitude quant à l’atteinte des objectifs de vente qu’ils se seront fixés…

 

Quand « réalité » ne rime pas forcément avec « tranquilité »

Qu’est-ce donc que cette phase de maturité, tant rêvée, pendant laquelle l’entrepreneur atteint enfin une certaine stabilité ? 

L’expérience a montré que la phase de lancement d’une activité  s’étend entre un an et deux ans après la création de l’activité. Pendant cette phase, vous essayez de vous faire connaître. Au niveau financier, vous êtes amené à investir de l’argent dans votre activité sans pour autant que cela ne rapporte directement dans le court terme. Vous n’êtes pas rentable pendant cette phase : vous perdez même parfois de l’argent ! 

Puis, dans les deux à cinq ans après le lancement de votre activité vient la phase de croissance.  C’est une phase où la survie de votre activité se joue. À cette phase, deux scénarios sont possibles. Soit votre lancement a échoué et vous disparaissez du marché. Soit votre lancement est un succès et vous enregistrez vos premières commandes. Dans ce cas, votre situation financière commence alors à s’améliorer. Vous commencez, enfin, à apercevoir le bout du tunnel. Cepenant, les premiers concurrents apparaissent également car attirés par les perspectives intéressantes offertes par le marché.   

La phase de maturité, quant à elle, est atteinte lorsque vous atteignez votre nombre critique de clients ou encore le nombre maximum de clients que vous vous sentez capable d’acquérir. À ce moment, vous commencez à avoir des certitudes. Certitude quant à la viabilité de votre projet, certitude quant à votre capacité d’acquérir des clients, certitude quant à l’atteinte des objectifs de vente que vous vous serez fixés… 

Cependant, c’est également pendant cette phase de maturité que la pression concurrentielle sera de plus en plus forte et que vos marges auront tendance à baisser… Ne vous méprenez donc pas : la phase de maturité n’est donc pas une phase de tout repos. Si votre activité vous confère des certitudes et de l’assurance, la concurrence viendra aussitôt les ébranler. Vous vous mettrez alors en quête d’innovation afin de vous différencier et conserver vos parts de marché.

 

Pas de succès sans persévérance…

Les entrepreneurs qui percent ne sont pas toujours ceux pour qui tout a réussi du premier coup ni encore moins ceux qui n’ont jamais rencontré d’épreuves. 

Ceux qui réussissent sont ceux qui ne s’arrêtent pas à chaque écueil. Les difficultés feront parties de votre vie d’entrepreneur. Un entrepreneur qui veut réussir ne doit pas avoir peur de l’échec, des épreuves, des défaites ou encore des obstacles. Tout est donc une question d’état d’esprit et de système de pensées.

Considérez l’échec comme un retour d’information par lequel vous recevez le message que votre stratégie n’est pas la bonne. Considérez les épreuves comme une école où votre caractère est forgé. Considérez les défaites comme un moyen d’apprendre ce qu’il ne faut pas faire pour gagner. Considérez l’obstacle comme une opportunité de découvrir de nouvelles ressources. 

Au lieu de vous apitoyez sur votre sort ou d’envisagez l’abandon de votre projet, recherchez plutôt des solutions aux difficultés que vous rencontrez. Prenez du recul par rapport à la situation, rapprochez-vous d’experts ou de personnes ayant de l’expérience. 

L’histoire de plusieurs entrepreneurs a montré que les échecs et les difficultés développent la créativité. En effet, c’est au pied du mur que les vrais talents se révèlent. C’est également au pied du mur que les solutions innovantes sont envisagées ! 

Ne vous arrêtez donc pas, continuez d’avancer. Soyez fort et persévérant si vous tenez vraiment à votre projet.

Seuls les persévérants arrivent au sommet !

 

 

 

 

 

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de METANESIS pour être tenu au courant des dernières nouveautés! 

Je m'inscris

Contact

Si vous avez des questions à propos de nos programmes, n'hésitez pas à nous contacter :

Via le formulaire

Par Mail : info[at]metanesis.com 

Par Tél (RDC) : +243 (0) 819 842 336 ou +243 (0) 990 075 159

Par Tél (BEL) : +32 (0) 489 926 928

Réseaux sociaux

www.facebook.com/metanesis Linkedin metanesis